La Première Rencontre

Le premier entretien avec un psychologue est parfois source d’appréhension, la première consultation est avant tout une rencontre, la construction d’un lien de confiance. La qualité de ce lien est essentiel pour vous sentir en sécurité et pouvoir vous exprimer en toute liberté. C’est la base de toute relation thérapeutique.

Lors de cette première prise de contact, je vais vous inviter à expliquer les raisons qui vous ont amené à consulter. Je pourrai vous aider à préciser certains éléments de votre histoire ou de votre contexte de vie.

Vous serez invité à vous exprimer librement, dans un espace où la bienveillance et le non jugement me tiennent à cœur. Je vous accompagnerai pour verbaliser ce qui fait souffrance dans votre histoire ou dans votre vie actuelle, dans le respect du secret professionnel. Cela vous permettra de poser des mots sur vos émotions, de mettre du sens sur ce qui arrive et ainsi de commencer à observer ce qui se passe pour vous. Observer et mettre en mots les événements, c’est déjà une première démarche afin de prendre du recul par rapport à votre vécu.

Si nous décidons de nous engager dans un suivi, nous définirons ensemble la fréquence de nos rencontres.

Le but d’un soutien psychologique est de mettre en avant vos ressources, pour vous rendre acteur de votre vie et ainsi retrouver un nouvel équilibre.

Dans un cadre bienveillant, non jugeant, je vais vous accompagner dans l’élaboration de votre vécu, en vous proposant un espace d’écoute sécurisant et apaisant.

Le suivi des personnes ayant vécu un Traumatisme 

« Un traumatisme, c’est quelque chose qui nous arrive brusquement sans qu’on s’y soit préparé et surtout sans que notre psychisme soit prêt à l’intégrer.  »

Mon accompagnement va être centré sur la résonance que l’événement traumatique a sur votre histoire de vie. Comment se construit aujourd’hui vos liens avec les autres (familial, social, scolaire, professionnel). Quelles sont vos représentations et vos croyances suite à cet événement ? Comment avez-vous essayé de le penser ?
Dans un échange, respectueux de votre vécu, je vais vous accompagner dans la compréhension de vos ressentis et de vos émotions liées au traumatisme. Penser et nommer ce qui est devenu « impensable », pour permettre de vous en dégager.
Lors d’une relation d’emprise, la parole va permettre, progressivement, de desserrer cette emprise, cet étau. Cette dépossession de l’autre sur soi et un long chemin. C’est une reconstruction.
Dans un cadre sécurisant, mettre des mots sur ce que vous vivez va au fur à mesure vous permettre d’observer cette relation, son fonctionnement et ne plus rester objet de l’autre. Cela vous permettra de reprendre confiance en vous, de vos potentialités, en vous appuyant sur vos ressources.

Le suivi des personnes ayant un Trouble du Comportement Alimentaire (TCA)

Ce troubles dépasse de loin la volonté de maigrir où la difficulté de construire son rapport à la nourriture, il est souvent le symptôme d’une souffrance réelle qui ne peut s’exprimer autrement.

L’anorexie commence lorsqu’une personne sans s’en rendre compte ne peut plus rien faire d’autre que de penser à maigrir. Elle peut prendre deux formes:

– La forme restrictive lorsque la personne perd du poids grâce à la restriction, la privation alimentaire et bien souvent l’hyperactivité physique.

– La forme boulimique lorsque la personne s’aide de vomissement ou de crises de boulimie. La boulimie est la peur de grossir ou de prendre du poids en passant par différentes phases. Des phases de restrictions, puis des phases de crises alimentaires où il y a une perte de contrôle en avalant des quantités importantes de nourritures suivit de vomissement provoqués ou spontanés.

Dans un cadre bienveillant et sans jugement, je vais prendre en compte vos émotions. Vous accompagner à vous exprimer sur ce qui vous met en difficulté dans votre vie de tous les jours où sur ce qui vous a mis en difficulté auparavant. Aussi, vous exprimer sur ce qui vous fait du bien, ce que vous aimez, afin de renforcer vos ressources personnelles et vous appuyer dessus, pour reprendre confiance en vous.

Soutien à la parentalité 

L’enfance est une période de construction. Le nourrisson, étroitement dépendant de son environnement, structurera petit à petit sa personnalité et deviendra un être autonome.
Les parents ont un rôle important dans cette construction physique et psychique.
Soutenu par l’autorité de ses parents (expliquer à l’enfant les interdits, leur raison d’être et leur sens) et par leurs paroles, l’enfant parvient à effectuer lui-même le travail intérieur nécessaire à sa transformation.

Soutien psychologique des parents
L’arrivée d’un enfant bouleverse l’équilibre des parents. Ce nouvel être amène à se poser de nombreuses questions voir à se remettre totalement en question.
Lorsque vous vous sentez débordés, il peut être important de prendre un temps pour poser les choses, essayer de mettre du sens sur ce qui se passe. Dans cette construction vers l’autonomie votre enfant peut présenter un brusque changement d’attitude ou d’habitude. Par ce changement, l’enfant tente de signifier quelque chose que lui-même peut ignorer.

Cet espace d’écoute et d’expression libre se fait dans le respect et le non jugement des parents et de l’enfant.

Adulte 

Lorsque un mal-être perdure, lorsque la souffrance psychique devient difficile à surmonter…Par une écoute active, je vais vous aider à mettre en mots vos ressentis, à mettre du sens, afin de trouver un équilibre de vie.
Cet espace d’expression libre se fait dans une écoute attentive, respectueuse de la personne.

Adolescence  (pré-adolescent, l’adolescent, leurs parents)

L’adolescence est une période intense de changement social, familial, physique et affectif. L’enfance sécurisante doit être délaissée afin de gagner sa place dans le monde des adultes. L’adolescent veut être autonome quoique toujours dépendant des adultes, de ses parents. Un changement majeur dans la perception de ce qu’il est se produit à cause des changements corporels. Les changements de son corps perturbent ses références, il se sent désorganisé, malhabile, peu attirant. Au niveau sexuel, il doit définir son identité afin d’établir une relation avec l’autre, source d’anxiété.

Soutien psychologique de l’Adolescent
Pour permettre à l’adolescent de mettre en mots ce qui lui arrive, je lui propose des entretiens dits de soutien.
Ces entretiens pourront permettre à l’adolescent de parler de ses difficultés présentes et de ses craintes pour son avenir, l’objectif étant d’aider ce jeune à retrouver du sens à sa vie et de faire des projets.

Parfois, l’adolescent peut avoir besoin de parler à quelqu’un de totalement neutre, tenu au secret professionnel, qui pourra l’aider à mettre du sens sur ce qui lui arrive.
Il est important qu’il puisse s’approprier la demande de consultation.
Tant que celle-ci est perçue par lui comme une contrainte parentale, l’adolescent ne pourra pas investir le travail thérapeutique.
Cet accompagnement se fera de manière individuelle.
Néanmoins, la présence des parents au premier entretien est nécessaire. Au cours du suivi, ils pourront également être reçus, en fonction des besoins et de la demande de l’adolescent.

Soutien psychologique des parents d’Adolescent
Dans ce passage de l’enfance à l’âge adulte, l’adolescent remet en questions les valeurs, les règles de son entourage afin de trouver ses propres repères.
Cette remise en question peut être déstabilisante pour les parents. Elle peut aussi réveiller des conflits non résolus dans leur propre histoire de vie.
L’adolescent met à l’épreuve ses parents pour gagner de l’autonomie. Malgré cela, il a aussi besoin d’eux, de leur écoute, de leur compréhension, de leurs conseils et aussi des limites qu’ils posent.
Cette aide ne doit pas être sentie comme un échec mais comme un soutien pour comprendre ce qui se joue, trouver la bonne distance et renouer le dialogue.

Cet espace d’écoute et d’expression libre se fait dans le respect et le non jugement des parents et de l’adolescent.

 

16 186 Comments